Les équipement de protection individuels de l’électricien

Les équipement de protection individuels de l’électricien

Les électriciens sont quotidiennement exposés à des risques élevés tels que les chocs électriques, les brûlures, et les chutes. Le port d’équipements de protection individuelle (EPI) est donc indispensable pour assurer leur sécurité. Découvrez les principaux EPI qui permettent de réduire ces dangers et de protéger efficacement les professionnels du secteur.

Le risque de choc électrique et ses EPI

Le risque de choc électrique est l’un des dangers les plus graves auxquels sont confrontés les électriciens. Un choc électrique survient lorsque le corps humain entre en contact avec une source de courant électrique, provoquant le passage de ce courant à travers le corps. Ce contact peut entraîner des blessures allant de simples secousses à des brûlures graves, des arrêts cardiaques ou même la mort. Par exemple, un électricien travaillant sur une boîte de distribution sans avoir correctement vérifié l’absence de tension pourrait accidentellement toucher un fil sous tension, entraînant un choc électrique potentiellement fatal.

Pour se protéger contre les chocs électriques, les électriciens utilisent plusieurs types d’Équipements de Protection Individuelle (EPI) :

  • Gants isolants en caoutchouc : Ces gants sont spécialement conçus pour empêcher le courant électrique de passer à travers les mains de l’électricien. Ils doivent être testés régulièrement pour s’assurer qu’ils n’ont pas de trous ou de dégradations.
  • Chaussures et bottes isolantes : Ces chaussures empêchent le courant de passer à travers les pieds et le corps de l’électricien en cas de contact avec une source de tension. Elles sont souvent renforcées pour résister à d’autres types de blessures également.
  • Tapis et couvertures isolants : Utilisés pour isoler les électriciens du sol lorsqu’ils travaillent sur des installations électriques, ces tapis réduisent le risque de mise à la terre du courant à travers le corps.
  • Outils isolés: Les outils avec manches isolants sont conçus pour empêcher le courant de passer à travers l’outil jusqu’à l’utilisateur. Cela inclut des tournevis, des pinces et d’autres outils couramment utilisés.
  • Détecteurs de tension : Avant de commencer le travail, les électriciens utilisent des détecteurs de tension pour vérifier l’absence de courant dans les circuits. Cela permet de s’assurer que les lignes sont hors tension et sécurisées pour le travail.

Le risque de brûlure et ses EPI

Les électriciens sont exposés à divers risques de brûlures lors de leurs interventions, principalement en raison des arcs électriques, des courts-circuits et des contacts avec des surfaces chaudes ou des équipements en surchauffe. Les arcs électriques, générés par des défauts dans les circuits électriques, produisent une chaleur intense et des éclats de métal en fusion, pouvant causer des brûlures graves en quelques fractions de seconde. De plus, les courts-circuits peuvent entraîner des explosions et des incendies, exposant les électriciens à des risques thermiques sévères. Les contacts accidentels avec des composants électriques en surchauffe, comme des transformateurs ou des câbles, peuvent également provoquer des brûlures par contact direct.

Voici un vidéo bien connu qui montre l’impact d’un court-circuit

Pour éviter ces risques de brûlure, les électriciens doivent utiliser des Équipements de Protection Individuelle (EPI) spécifiques

  • Vêtements ignifugés : Combinaisons et vestes résistantes aux flammes, essentiels pour protéger la peau contre les brûlures causées par les arcs électriques et les éclats de métal en fusion.
  • Gants isolants en caoutchouc : Protègent non seulement contre les chocs électriques, mais aussi contre les brûlures.
  • Casques de sécurité avec visières intégrées : Offrent une protection contre les projections de métal en fusion et les éclats.

note

Nous mettons à votre disposition en téléchargement gratuit les logos obligatoires à afficher sur vos sites et chantier.

Le risque de chute et ses EPI

Les électriciens sont fréquemment exposés au risque de chutes et de chutes d’objets en raison de la nature de leur travail. Le risque de chute est particulièrement élevé lorsqu’ils travaillent en hauteur sur des échelles, des échafaudages ou des toits. Par exemple, un électricien installant des câbles au plafond d’un bâtiment peut perdre l’équilibre et tomber de l’échelle, entraînant des blessures graves comme des fractures ou des traumatismes crâniens. De plus, les chutes d’objets sont un danger constant. Lorsqu’un électricien travaille sur un échafaudage, des outils ou des matériaux peuvent accidentellement tomber et blesser les travailleurs en dessous. Par exemple, une pince ou un tournevis peut glisser de la poche ou de la main d’un électricien et tomber sur un collègue, causant des blessures à la tête ou d’autres parties du corps.

  • Casque de sécurité : Protège la tête des chutes d’objets et des impacts lors de chutes de hauteur.
  • Harnais de sécurité et ligne de vie : Utilisés pour sécuriser les travailleurs lorsqu’ils travaillent en hauteur, empêchant les chutes graves.
  • Chaussures de sécurité antidérapantes : Assurent une meilleure adhérence sur les surfaces, réduisant le risque de glisser et de tomber.
  • Protection contre les chutes d’objets : Filets de sécurité ou toiles tendues sous les zones de travail en hauteur pour attraper les objets qui tombent (c’est un EPC pas un EPI)
  • Genouillères et coudières : Protègent les articulations en cas de chute, surtout lors de travaux en positions agenouillées ou accroupies.
  • Sangles à outils : Permettent de sécuriser les outils au corps ou à la ceinture de l’électricien, évitant qu’ils ne tombent accidentellement.

Vérifier la classe de tension de vos EPI

La haute tension décuple les risques déjà présents en électricité en augmentant considérablement la gravité des incidents potentiels. Par exemple, un choc électrique en basse tension peut causer des blessures graves, mais un choc en haute tension est souvent fatal en raison de l’énergie beaucoup plus élevée transportée par ces systèmes.

En outre, la haute tension introduit de nouveaux risques absents en basse tension. Les arcs électriques en haute tension peuvent provoquer des explosions et des incendies majeurs, mettant en danger les travailleurs et les installations. De plus, les effets des champs électriques et magnétiques élevés autour des lignes haute tension peuvent entraîner des troubles de santé à long terme, tels que des problèmes neurologiques.

Enfin, l’induction électromagnétique peut créer des courants dangereux dans les objets métalliques à proximité, un phénomène rare en basse tension, mais courant en haute tension, augmentant ainsi les risques d’électrisation indirecte.

Il faut donc se tourner vers des EPI dont la classe couvre la tension à laquelle on est exposée. Voici les différentes classes de tension pour les EPI (e.g. gants)

  • Classe 00 :
    • Tension maximale d’utilisation : 500 volts AC (alternatif) / 750 volts DC (continu)
    • Utilisation typique : Travaux sur installations basse tension.
  • Classe 0 :
    • Tension maximale d’utilisation : 1 000 volts AC / 1 500 volts DC
    • Utilisation typique : Travaux sur installations basse tension et maintenance de petits équipements électriques.
  • Classe 1 :
    • Tension maximale d’utilisation : 7 500 volts AC / 11 250 volts DC
    • Utilisation typique : Travaux sur réseaux électriques moyenne tension.
  • Classe 2 :
    • Tension maximale d’utilisation : 17 000 volts AC / 25 500 volts DC
    • Utilisation typique : Travaux sur réseaux électriques moyenne à haute tension.
  • Classe 3 :
    • Tension maximale d’utilisation : 26 500 volts AC / 39 750 volts DC
    • Utilisation typique : Travaux sur installations haute tension et équipements industriels de haute puissance.
  • Classe 4 :
    • Tension maximale d’utilisation : 36 000 volts AC / 54 000 volts DC
    • Utilisation typique : Travaux sur lignes de transmission haute tension et autres applications de très haute tension.

Pour plus d’informations sur les risques électriques, accédez à l’article de l’INRS sur le sujet qui est très complet.

Vous pouvez aussi lire cet article traitant de la méthode pour identifier les risques et acheter les bons EPI .

Essayez Gear Tracker, c'est rapide et gratuit

60 jours d'essais gratuit, sans engagement, CB non requise

Créer un compte

Articles sur le même thème

Les équipement de protection individuels

Les équipement de protection individuels

Un équipement de protection individuelle (EPI) en France désigne tout dispositif ou moyen destiné à être porté ou tenu par une personne en vue de la protéger contre un ou plusieurs risques susceptibles de menacer sa santé ou sa sécurité. Ces équipements sont utilisés dans de nombreux secteurs d’acti...