Comment gérer les EPI d’un club d’escalade ?

Comment gérer les EPI d’un club d’escalade ?

La mise en place d’une bonne gestion des équipements de protection individuels (EPI) dans une association d’escalade est essentielle pour garantir la sécurité des grimpeurs ainsi que la longévité et l’efficacité du matériel. Voici un guide détaillé pour y parvenir.

Nommer un responsable

Il faut d’abord nommer un gestionnaire des EPI au sein du club et le faire connaître à tous les membres du club.

Le responsable doit être formé à ce rôle. Pour cela, la FFME propose une formation dédiée à la gestion des EPIs. Celle-ci dure 8 heures, coûte environ 60€ (pour les licenciés) et a pour objectifs (source FFME) de :

  1. Situer son action dans l’environnement réglementaire et normatif des EPI.
  2. Connaître les différents matériels de sécurité (utilisation, entretien, stockage).
  3. Réaliser les différents niveaux de contrôle.
  4. Identifier et marquer des matériels.
  5. Mettre en place et tenir le registre.
  6. Coordonner et former des aides contrôleurs.
  7. Informer des utilisateurs sur l’usage et l’entretien des matériels.

NB : il faut avoir plus de 17 ans pour s’inscrire à cette formation.

Cette personne aura ensuite les missions suivantes :

Acquisition et Gestion des Stocks

  • Sélectionner et acheter des EPI : Choisir des équipements conformes aux normes de sécurité et adaptés aux besoins de l’association.
  • Gérer l’Inventaire : Tenir à jour un registre des EPI , incluant les détails tels que la date d’achat, le type, la marque, et la durée de vie estimée.

note

Nous conseillons fortement d’utiliser un logiciel (comme GearTracker) pour cela, mais nous fournissons un fichier Excel à télécharger gratuitement sur notre article : Modèle de registre de sécurité des EPI

Le registre est la chose la plus importante à faire et vous sera demandé en cas (malheureux) d’accident ou de n’importe quel problème impliquant des assurances ou des audits. Il arrive que la FFME audit les clubs pour vérifier la bonne gestion des EPI.

Maintenance et Inspection

  • Planifier et Exécuter les Inspections Régulières : Vérifier l’état des EPI à intervalles réguliers pour identifier tout signe d’usure ou de dommage.
  • Effectuer la Maintenance : Nettoyer, réparer, ou remplacer les équipements au besoin pour garantir leur bon fonctionnement.

Pour être sûr d’inspecter correctement les équipements (même après avoir été formé), il est important de se référer à la notice du fabriquant. Si vous n’avez pas de logiciel pour le faire automatiquement, il vous faut donc créer un dossier pour archiver et référencer toutes les notices de vos équipements.

Exemples de maintenance

  • Casques : Vérifier l’intégrité de la coque et des sangles, remplacer si fissuré.
  • Harnais : Inspecter les boucles et les coutures, remplacer en cas de signes d’usure.
  • Cordes : Rechercher des abrasions ou des coupures, remplacer si nécessaire.

Conformité et Mise à Jour des Normes

  • Suivre les Évolutions des Normes de Sécurité : Se tenir informé des dernières normes et réglementations concernant les EPI. Le site inforisque.fr, même s’il est dédié au monde du travail, est une bonne source d’information.
  • Assurer la Conformité : Veiller à ce que tous les EPI soient conformes aux normes actuelles .

Formation et Sensibilisation

  • Former les Utilisateurs : Éduquer les membres sur l’utilisation correcte et sécuritaire des EPI.
  • Sensibiliser à l’Importance de la Sécurité : Promouvoir une culture de sécurité au sein de l’association.

Si vous avez besoin des pictos représentant les EPI vous pouvez les trouver sur notre article Picto obligatoire pour le port d’EPI

Exemples de formation

  • Ateliers pratiques : Organiser des sessions où les membres peuvent pratiquer l’inspection et l’utilisation correcte des EPI.
  • Sessions d’information : Présenter les mises à jour des normes et des bonnes pratiques lors des réunions du club.

Gestion des Incidents

  • Gérer les Équipements Défectueux : Retirer rapidement les EPI endommagés de la circulation.
  • Rapporter et Analyser les Incidents : Documenter les incidents liés aux EPI et analyser les causes pour prévenir de futures occurrences.

Communication et Collaboration

Informer régulièrement les membres des mises à jour, des nouvelles procédures, et des informations importantes concernant les EPI.

Exemple de communication

  • Bulletin mensuel : Envoyer un email mensuel avec des rappels sur l’inspection des EPI, les nouvelles acquisitions, et les sessions de formation à venir.

Conclusion

Le rôle du gestionnaire d’EPI est crucial pour assurer non seulement la conformité aux normes de sécurité, mais aussi pour maintenir une culture de prévention des risques au sein du club. Cette position requiert une attention constante, des compétences en gestion, une bonne connaissance des normes de sécurité, et une capacité à communiquer efficacement avec les différents acteurs concernés.

Essayez Gear Tracker, c'est rapide et gratuit

60 jours d'essais gratuit, sans engagement, CB non requise

Créer un compte

Articles sur le même thème

Les équipement de protection individuels

Les équipement de protection individuels

Un équipement de protection individuelle (EPI) en France désigne tout dispositif ou moyen destiné à être porté ou tenu par une personne en vue de la protéger contre un ou plusieurs risques susceptibles de menacer sa santé ou sa sécurité. Ces équipements sont utilisés dans de nombreux secteurs d’acti...